Il était une fois la Sophrologie…

Au moment de la création de sa méthode dans les années 60, à l’instant de sa mise en œuvre, le Professeur Alfonso Caycedo avait-il imaginé qu’il s’en suivrait un tel engouement ?

Pour ma part, j’ai rencontré la sophrologie, il y a à peine 30 ans, j’ai assisté discrètement à son évolution, à sa transformation, à son installation dans bien des domaines.
Sans pour autant en connaitre la définition, chaque personne a déjà entendu de près ou de loin, parler de la sophrologie.

Elle a fait ses preuves sur des thématiques qui concernent l’être humain dans son environnement.

Elle s’est progressivement invitée dans différents secteurs d’activité pour prendre petit à petit la place que nous lui connaissons aujourd’hui.

La sophrologie a bien sûr évolué au fil du temps, au gré des années, jusqu’à devenir populaire. Elle s’est également adaptée, aux demandes, aux personnes, aux besoins d’une société, elle aussi en plein mouvement, en plein changement.

Elle se présente comme une belle dame qui pourrait régler bon nombre de problématiques ou de maux.

Même si elle a des effets thérapeutiques elle est avant tout une méthode pédagogique.

La sophrologie ne s’occupe pas réellement du symptôme mais plutôt de l’être dans sa globalité, elle accompagne vers une meilleure connaissance de soi, elle contribue à renforcer les capacités, les potentiels de la personne, elle aide à donner du sens à son existence.

Le monde va vite, les différentes méthodes d’accompagnement doivent suivre le rythme, c’est peut-être là le revers de sa popularité, de lui conférer une action rapide ou de la réduire à de la relaxation ou encore à des techniques respiratoires.

Se privant ainsi de tous ses autres aspects riches et féconds pour accompagner l’être vers la transformation, lui permettre de s’affirmer dans sa propre réalité, dans sa présence, dans sa relation au monde.

La belle dame d’inspiration orientale et philosophique serait-elle en train de devenir un phénomène ?

 

 

Sylvie BERTRAND

%

Taux de reussite

FORMATION AU METIER DE SOPHROLOGUE

SUR 4 SESSIONS SOIT 45 STAGIAIRES

 

DERNIERE MISE A JOUR 03/22

%

Taux de satisfaction

temoignages

Une formation qui m’a permis de nourrir ma pratique et mon approche pédagogique du stress. La richesse des contenus, partages et cas d’étude donnent des moyens concrets d’aborder la variété des champs d’intervention du sophrologue à ce sujet.

Lucie D

Formation très équilibrée, entre théorie et pratique. Formateurs très accessibles, qui apportent chacun leur touche personnelle avec beaucoup d'humilité et de bienveillance !
Albéric

Je recommande vivement cette formation qui aborde la méthode Caycedienne mais aussi des points
essentiels au métier de sophrologue tels que la communication et l'écoute. Le rythme d'un weekend par mois permet d'assimiler les contenus en parallèle d'une vie parfois bien remplie.

Virginie M

L’accueil, la bienveillance des formateurs, des personnes aussi présentes, les séances de sophrologie proposées m’ont confortée dans mon cheminement et dans mon choix.
Véronique

logo partenaire syndicat des sophrologues indépendant
datadock
logo partenaires société française de sophrologie